En juillet, prenez votre bien-être en main. Je découvre les programmes 1Food1Me >

Nous étions exposant et conférencier au salon de la prévention Preventica cette semaine. Bénéficiez jusqu’au 7 octobre 2022 de 10% de remise sur nos programmes avec le code PREVENTICA Je découvre les programmes 1Food1Me >

Nouveau ! Prise en charge par votre mutuelle possible : demandez votre devis ici
Contactez-nous à hello@1food1me.com

Alimentation saine et petit budget

C’est la rentrée : avec des dépenses en installation pour les étudiants, en fournitures scolaires, en remplissage de frigos. Avec des prix en magasin qui ne s’orientent pas à la baisse.

À l’heure où le budget courses peut augmenter pour beaucoup d’entre nous, l’idée n’est pas de devoir manger moins mais de manger mieux, et peut être un peu différemment, pour équilibrer à la fois son alimentation et son budget.

Notre nouvelle NewsBetter apporte des solutions concrètes pour aborder la rentrée avec pour résolution de ne pas perdre en qualité, sans dépenser plus. Est-ce possible ? 

Nous l’abordons en développant les stratégies suivantes : 

  • à la maison : comment s’organiser pour la semaine.  
  • sur les lieux de courses : apprendre quels aliments privilégier. 
  • en cuisine : faire les bons choix d’aliments dans ses repas. 
  • et d’autres conseils !

C’est dans notre NewsBetter de cette rentrée (ensoleillée), c’est ici 👇 

1. On s’organise

Une alimentation saine (et un budget en contrôle) passent par un Meal Plan : un planning des repas. C’est à dire réfléchir à l’avance aux menus de la semaine et rédiger une liste de courses en fonction de cela.

C’est le moment de le constituer. Concrètement : 

👉 On écrit ses menus pour chaque repas par jour pour la semaine. Cela peut ressembler à l’image ci-dessous.

👉 Pour nos clients sur le programme 1Food1Me, retrouvez votre Meal Plan personnalisé dans votre page Menus. Vous visualisez 3 menus différents pour chaque repas, que vous pouvez personnaliser selon vos goûts en désélectionnant et en sélectionnant des aliments de la liste. Les aliments recommandés  sont des aliments qui vous sont particulièrement conseillés.

👉 Pensez à renouveler votre Meal Plan en apportant de nouvelles variations toutes les semaines. 

👉 Pour les courses, vérifiez avant ce qu’il reste dans le réfrigérateur et dans les placards ce qui permet de savoir de quoi vous avez vraiment besoin pour la semaine.

  • Vous évitez ainsi les risques de gaspillage et la perte d’argent.
  • En plus, une fois au marché ou en magasin, cela permet d’acheter moins de produits superflus, mais seulement ce qui va être réellement mangé.

👉 Il ne faut pas hésiter aussi à comparer les prix et les lieux d’achats pour optimiser au mieux son budget courses.

👉 Quand vous achetez des légumes et des fruits de saison, c’est le moment d’en congeler une partie, vous pourrez ainsi les consommer hors saison : on pense notamment aux petits fruits des bois (mûres, framboises, groseilles), aux champignons, aux haricots verts. 

👉 Et si vous manquez de temps, allez jeter un œil à notre NewsBetter qui vous aide à concilier cuisine saine et gestion du temps

2. On fait les bons choix

Des produits de saison

Quand les légumes et les fruits sont de saison, ils sont à leur pic de production et ils sont donc moins chers.

L’avantage est aussi qu’ils sont plus riches en vitamines et minéraux : on fait ainsi d’une pierre deux coups.

Les produits de saison en Septembre : 

Légumes :

  • Aubergine
  • Carotte
  • Champignon
  • Concombre
  • Courgette
  • Épinard
  • Fenouil
  • Haricot vert
  • Patate douce
  • Poireau
  • Poivron
  • Pomme de terre
  • Salade
  • Tomate

Fruits :

  • Ananas (mais attention à le faire venir de près)
  • Banane (mais attention à les faire venir de près)
  • Citron
  • Coing
  • Figue
  • Melon
  • Pastèque
  • Pomme
  • Poire
  • Prune
  • Pruneau
  • Raisin
  • Reine Claude

Du local

Le local, les circuits courts engendrent moins de coût de transport et pas de surcoût des revendeurs.

En plus c’est écologique : cela évite que les légumes et les fruits ne poussent sous des serres chauffées et ils peuvent être cultivés sous nos latitudes.

💡 Un circuit court est un circuit de distribution dans lequel intervient au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. 

💡 Un produit local est défini par la distance entre son lieu de consommation et son lieu de production qui doit se situer dans un petit rayon (même s’il n’y a pas de définition stricte sur cette distance).

Des aliments sains et économiques

Oui, certains aliments sont à la fois bons pour la santé (dans le cadre d’un régime alimentaire global) et économiques, c’est le cas :

  • Des légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots rouges…).

👉 On peut les utiliser pour des soupes, des salades, pour préparer des plats tels qu’un dhal de lentilles, un chili sin carne (!)…Une multitude de possibilités ! 

👉 Elles peuvent remplacer la viande en les associant aux céréales complètes, comme le riz complet. 

👉 Elles apportent de bonnes protéines, de bons glucides et plein de vitamines et de minéraux.

  • Des œufs

👉 Ils sont peu chers et sont une très bonne source  de protéines, de zinc, de fer, de calcium, de sélénium !

👉 Cerise sur le gâteau, on peut les cuisiner d’une multitude de façons : œuf au plat, à la coque, omelette, œuf brouillé, en salade, en tarte, en quiche, en gâteaux, etc.

  • Des petits poissons en conserve (sardines, maquereaux)

👉 Ils sont à la fois sains (car notamment riches en bons gras : les oméga 3) et économiques.

💡 Il est important de les choisir dans de bonnes huiles : huile d’olive ou de colza. Vérifiez la liste des ingrédients sur l’étiquette. 

  • De l’huile de colza

👉 Elle a un très bon rapport qualité nutritionnelle/prix et elle est riche en oméga 3.

Plus de végétaux et moins de viande

Le fait d’intégrer davantage de repas végétariens permet une économie sur les produits animaux qui sont plus chers.

Cela ne signifie pas de supprimer la viande car elle a un intérêt au niveau nutritionnel (protéines, fer, vitamine B12, zinc…) mais d’en consommer moins et de meilleure qualité !

3. On applique des astuces anti-gaspi

Les légumes ou les fruits un peu trop mûrs

Si des légumes ou des fruits commencent à être un peu trop mûrs, on pense à les transformer en compote, purée, soupe, tarte, quiche… pour ne pas les perdre.

  • 🍑 Pour des pêches ou des nectarines qui s’abîment : il suffit de les laisser mijoter une quinzaine de minutes à feu doux puis de les mixer pour en faire une compote.
  • 🍆 Pour des légumes qui s’abîment (courgettes, aubergines etc) : on peut les couper en morceaux et les incorporer dans une tarte.
  • 🍓​ Les fraises abîmées, qui sont de saison en ce moment, peuvent être simplement mixées en coulis ou en smoothie.

Les fanes de légumes

Les fanes de radis ou les fanes et les épluchures de carottes peuvent être utilisés pour faire un velouté, une soupe ou intégrés dans une omelette ou encore ajoutés à une tarte ou une quiche.
On peut également utiliser les épluchures des légumes : rien ne se perd !

Les épluchures de pommes de terre, de navets ou de betteraves peuvent être transformées en chips pour un apéritif !
Pour cela, il suffit de les passer au four, parsemées d’huile d’olive 15-20 min à 180°.

Comprendre les dates de péremption

Autre astuce pour faire des économies : 

👉 On peut dépasser pour de nombreux aliments les dates limites d’utilisation optimale (DLUO), sans danger pour la santé. Elles sont notées « à consommer de préférence avant le » sur les emballages.

  • C’est le cas par exemple : des pâtes, du café, des épices, des oléagineux, de certains fromages ou encore du chocolat.

✋​ Attention, ce n’est pas le cas pour les produits avec une date limite de consommation : « à consommer jusqu’au… », qu’il faut respecter car l’aliment peut présenter un risque en cas de consommation après la date.

👉 Enfin, on ne le répètera jamais assez : cuisiner maison avec les bons produits, les justes quantités, est bien sûr à la fois meilleur pour la santé et plus économique que d’acheter des produits industriels, des produits tout faits ou transformés.

❌​ Ces derniers ont pour beaucoup : trop de sel, de sucre, de mauvais gras, d’additifs et de conservateurs etc.
Même si certains produits industriels ont des prix très (très) attractifs, ce sont souvent ceux qui abîment la santé.

Si vous voulez passer à une démarche active et prendre en main votre bien-être et votre santé, si vous voulez des conseils personnalisés à vos besoins, c’est par ici :
https://1food1me.com/programme

L’alimentation est le levier le plus puissant pour optimiser la santé humaine. Mettre en place des changements durables, bons pour la santé, c’est le faire en gardant le plaisir de manger et en se faisant confiance, et c’est une pratique que l’on sait accompagner. 1Food1Me :

  • n’est pas un régime,
  • il ne compte pas les calories,
  • il part d’un bilan biologique qui renseigne vos apports nutritionnels,
  • il prend en compte vos préférences,
  • il respecte vos goûts,
  • il permet des changements ciblés, pas à pas, 
  • il ne crée pas de frustrations,
  • il répond à vos objectifs, 
  • il agit dans la durée. 

Les NewsBetters 1Food1Me ont du succès !
• C’est 1 fois toutes les deux semaines
• C’est 1 contenu de qualité qui sensibilise et mobilise aux liens entre alimentation et amélioration du bien-être
• C’est 1 aide concrète pour changer : conseils, recettes, marqueurs biologiques.
👉 On la partage à ses proches : par ici ! https://1food1me.com/blog

1FOOD1ME, PREMIER PROGRAMME DIGITAL DE NUTRITION BIEN ÊTRE FONDÉ SUR LA BIOLOGIE

1. Je réalise un bilan biologique nutritionnel

Le Bilan de biologie fonctionnel 1Food1Me, ce sont 18 biomarqueurs nutritionnels qui évaluent des déséquilibres en omégas 9, omégas 6, omégas 3, en acides gras saturés, en vitamines et minéraux essentiels, en dopamine et en sérotonine. Il se réalise en laboratoire ou à domicile*. 

2. J’évalue mes habitudes alimentaires et mon mode de vie

Avec le programme 1Food1Me, je renseigne facilement mes habitudes, mes contraintes et mes préférences alimentaires.
Je prends conscience des routines répétées chaque jour.
J’établis des objectifs d’amélioration de mon bien-être. C’est simple, c’est bien fait. 

3. Je fais l’expérience d’un programme unique sur 4 mois

L’algorithme propriétaire 1Food1Me croise mes données et active un parcours personnalisé de changement alimentaire.
Parce qu’il agit au quotidien et qu’il est fondé sur mes besoins, il m’aide à savoir quoi changer et à mesurer l’impact de mes changements.

4. 1Food1Me est : humain, objectif, personnalisé et mesurable

Le programme 1Food1Me inclut une consultation gratuite avec le professionnel de santé 1Food1Me. Je me sens suivi(e) tout au long de mon programme de recommandations nutritionnelles de 4 mois. J’évalue mes changements. Je mesure mes progrès par la biologie. 

*Il est désormais possible, au cas par cas suivant votre lieu de domiciliation, de vous permettre de réaliser vos prélèvements depuis chez vous grâce à des infirmières spécialisées. Pour demander ce service, contactez-nous à hello@1food1me.com. Nous vous répondrons dans les heures qui suivent.

Références de cette Newsbetter 1Food1Me : 

  • https://www.who.int/fr/news-room/questions-and-answers/item/sun-protection

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

👉 SUIVEZ-NOUS (en likant et en s’abonnant) sur InstagramLinkedinFacebook pour en apprendre plus sur la nutrition bien-être et santé, et pour être tenu informé de l’actualité sur l’innovation 1Food1Me.

Pour toute question, remarque ou feedback, n’hésitez pas à nous contacter à hello@1food1me.com

Votre bien-être n’attend pas : 
Réalisez un bilan de biologie nutritionnel
Découvrez ce dont vous manquez
Apprenez à savoir quoi changer, et comment changer
Gagnez en force, en énergie, en qualité de vie


L’équipe 1Food1Me.

Vous aimez notre NewsBetter ?
Des conseils nutrition de qualité, des recettes santé, des informations sur des marqueurs biologiques clés.
Inscrivez-vous pour ne plus les manquer !