Votre bien-être n’attend pas. Découvrez ce dont votre corps a besoin. Je découvre les programmes 1Food1me 👉

Contactez-nous à hello@1food1me.com

Que consommer bio ? Les labels à la loupe

Les aliments biologiques sont issus d’une production qui évite l’utilisation d’engrais artificiels, de pesticides, de régulateurs de croissance, d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et d’additifs dont on commence à connaître les impacts néfastes sur la santé. 
La production bio correspond à ce que devait être l’agriculture avant l’introduction de l’agriculture intensive datant des années 1960 à 1980 (aussi connue sous le terme de révolution verte). C’est en effet au cours des soixante dernières années que la productivité agricole s’est intensifiée pour répondre notamment au besoin d’une population croissante et assurer la sécurité alimentaire. 

Les produits que 1Food1Me recommandent dans votre programme de nutrition personnalisée sont pour la plupart à intégrer dans une routine alimentaire et à consommer régulièrement : le parti-pris est alors fait de les recommander bio pour un certain nombre d’entre eux. Il y a néanmoins des écueils à considérer : 

  • Le “tout bio” ne prévient pas à lui seul des maladies ou du vieillissement : une alimentation variée, adaptée à nos besoins, et à haute densité nutritionnelle est  fondamentale. 
  • Consommer bio vient avec un coût. C’est pourquoi il est utile de savoir quels sont les aliments à privilégier bio en priorité.
  • Le bio n’est pas l’unique critère à prendre en compte pour une consommation durable et responsable.

Quels aliments consommer bio ? 🌿

L’Environmental Working Group (EWG), un organisme à but non lucratif qui a comme mission de protéger la santé humaine et l’environnement, publie chaque année sa liste des « Dirty Dozen ». Cette liste répertorie les 12 aliments les plus contaminés par les pesticides, dont :

  • La fraise
  • L’épinard
  • La pomme
  • Le raisin
  • La poire
  • La tomate
  • La pomme de terre

Découvre-les par ici !

Il présente aussi les « Clean Fifteen », qui liste les 15 produits les moins exposés aux pesticides, dont :

  • L’avocat
  • Le brocoli
  • L’oignon
  • L’aubergine
  • Le kiwi
  • Le champignon

Découvrez-les ici !

💡 Conseil : consommer bio, c’est important notamment pour les produits laitiers, les viandes, et les fruits et légumes à peau peu épaisse.

Pour s’y retrouver dans les labels bio alimentaires 🔍

Les labels bio sont de plus en plus nombreux sur le marché. Ils certifient l’absence de produits chimiques et d’OGM. Ils s’appliquent aussi aux produits animaux sur des critères environnementaux et de bien-être animal comme : l’alimentation bio des animaux, l’absence de traitements antibiotiques et l’élevage en plein air. 
Les labels bio présentent des disparités et il est parfois difficile de les reconnaître ou de savoir sur lesquels se baser. On s’est attaché à les passer en revue pour savoir comment s’y retrouver en magasin et bien choisir ! 

AB, le français 
Date de création : 1985
Pays : France
Pourcentage d’aliments bio : 100%. Dans le cas des produits transformés : 95% de produits bio
Respect de la condition animale : Oui
Équité Salariale : Non spécifiée
Description : le sigle AB est l’un des plus connus en France. Il certifie l’interdiction totale de pesticides et d’engrais chimiques, ainsi que des OGM.

Bio Garantie, le belge
Date de création : 1987
Pays : Belgique
Pourcentage d’aliments bio : 100%. Dans le cas des produits transformés : 95% de produits bio
Respect de la condition animale : Oui
Équité Salariale : Partielle
Description : le label se base sur le cahier des charges du bio européen, en plus strict. Il garantit un mode de production respectueux de l’environnement sans utilisation de pesticides, d’engrais industriels et d’OGM. Il se préoccupe également du bien-être animal et encourage ses distributeurs à proposer un prix juste au producteur. 

Bio Europe, à grande échelle
Date de création : 2010
Pays : Europe
Pourcentage d’aliments bio : 100%. Dans le cas des produits transformés : 95% de produits bio
Respect de la condition animale : Oui
Équité Salariale : Non spécifiée
Description : aussi appelé “Eurofeuille”, il possède les mêmes garanties que son semblable français.  Sa présence sur l’étiquette assure le respect du règlement sur l’agriculture biologique de l’Union Européenne. L’Eurofeuille étant moins connu, il est fréquent de voir un produit posséder encore les deux labels.

Bio Partenaire, le pro-local
Date de création : 2002
Pays : International
Pourcentage d’aliments bio : 100%. Dans le cas de produits transformés : 95% de produits bio
Respect de la condition animale : Oui
Équité Salariale : Oui
Description : il reprend tous les critères du label Bio Europe en intégrant des notions de proximité. Ce dernier œuvre pour le commerce équitable et assure un revenu juste aux producteurs. Il se base sur la pérennité des acteurs bio, le respect de l’environnement et soutient la production locale. En France, le label ne peut être présent que sur des produits qui se vendent en magasins spécialisés biologiques.

Demeter, le spirituel
Date de création :
1932
Pays :
International
Pourcentage d’aliments bio :
90% des produits transformés doivent être certifiés Demeter, et les 10% restants doivent être certifiés bio 
Respect de la condition animale :
Oui
Équité Salariale :
Non spécifiée
Description :
L’association Demeter se base sur l’agriculture biodynamique. Elle bannit l’utilisation de produits chimiques via une agriculture dite “régénérative” avec des préparations plus naturelles pour préserver la qualité des sols et des végétaux. Elle prône le développement de la biodiversité et de fermes autonomes et  diversifiées. Enfin, elle préconise la prise en compte des cycles solaires et lunaires.

Nature et Progrès, au service d’une agriculture collaboratrice et solidaire
Date de création : 1964
Pays :
International
Respect de la condition animale :
Oui
Équité Salariale :
Oui
Description :
l’organisme Nature & Progrès se base sur une agroécologie paysanne et locale. Sa charte est indépendante de la réglementation européenne. Le label favorise l’agriculture biologique, en prenant en compte aussi bien les modes de production respectueux de l’environnement, le bien-être des animaux, et les conditions de travail. Pour Nature & Progrès, l’agriculture biologique va au-delà d’un simple label et appelle à une véritable alternative agricole collaboratrice et sociétale.

Il n’y a pas que le bio : voici les autres pratiques essentielles à prendre en compte 🙋

Acheter ses aliments bio, c’est une première étape importante. Mais c’est quand ils sont cultivés localement et conditionnés sans plastique qu’ils sont un choix de consommation vertueux pour les consommateurs et pour nos sociétés.

Réduire les déchets plastiques : on pousse la logique du bio jusqu’au bout en achetant les fruits et légumes bio en vrac ou dans des sachets compostables afin de réduire nos déchets plastiques. 

Respecter la saisonnalité : acheter ses fruits et légumes de saison, c’est garantir l’apport nutritionnel de ces produits et réduire l’impact sur l’environnement. Hors saison, ils sont cultivés dans des serres chauffées qui réduisent leur valeur nutritionnelle et provoquent d’importantes émissions de C02. 

Consommer local : acheter des fruits et légumes de proximité implique qu’ils ont parcouru moins de kilomètres et ont donc une empreinte carbone faible et bien souvent une densité nutritionnelle et un goût sans pareil.

Références

  • Food and Agriculture Organisation – La Révolution Verte http://www.fao.org/3/w2612f/w2612f06.htm
  • Environmental Working Group : https://www.ewg.org/foodnews/
  • Agence Bio : http://www.agencebio.org/vos-outils/utiliser-les-logos/
  • Demeter : https://www.demeter.fr/
  • Nature et Progrès : https://www.natureetprogres.org/
  • Bio à la une : https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/34029/grand-guide-des-labels-bio-en-france


1FOOD1ME, PREMIER PROGRAMME DE NUTRITION BIEN ÊTRE PERSONNALISÉ FONDÉ SUR LA BIOLOGIE

1. Je réalise un bilan biologique nutritionnel en laboratoire

Le Bilan de biologie fonctionnel nutritionnel 1Food1Me, ce sont 18 biomarqueurs qui évaluent des déséquilibres, excès ou déficits, nutritionnels. Il renseigne, noir sur blanc, ce dont mon organisme a besoin. 

2. J’évalue mes habitudes alimentaires

Avec le programme 1Food1Me, j’évalue des habitudes alimentaires et des routines répétées chaque jour, façonnées par les traditions, les modes et les croyances, et perfectionnées depuis des années. 

3. Je change pour une alimentation qui me correspond, avec plaisir 

1Food1Me est conçu pour m’aider à activer un parcours de changement alimentaire qui, parce qu’il agit au quotidien et qu’il est fondé sur mes besoins, m’aide à savoir quoi changer, comment changer et à mesurer l’impact de mes changements.

👉 SUIVEZ-NOUS (en likant et en s’abonnant) sur LinkedIn, Facebook et Instagram pour en apprendre plus sur la nutrition bien-être et santé, et pour être tenu informé de l’actualité sur l’innovation 1Food1Me.

Pour toute question, remarque ou feedback, n’hésitez pas à nous contacter à hello@1food1me.com

Ne passez pas à côté de quelque chose qui vous manque
Réalisez un bilan de biologie nutritionnel
Apprenez à savoir quoi changer et comment changer
Gagnez en force, en énergie, en qualité de vie

L’équipe 1Food1Me.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin